Move Anderlecht

Le nouveau Plan Communal de Mobilité d'Anderlecht (PCM)

À quoi va ressembler la mobilité à Anderlecht dans le futur ? Nous le déterminons ensemble !

Les services communaux collaborent avec les experts du bureau d'études TRIDÉE et avec vous pour déterminer les grands défis pour la mobilité à Anderlecht!
Ils vous invitent, habitants, associations, commerçants et entreprises à participer à une série de workshops participatifs.

Dans les mois prochains nous organisons différentes rencontres pour donner forme à la future mobilité d'Anderlecht. Ce printemps nous commençons par un état des lieux : qu'est-ce qui fonctionne bien ? Qu'est-ce qui peut être amélioré ? Et surtout : quelle direction voulons-nous donner à la future mobilité d'Anderlecht ?

Lors de chaque soirée de participation, la mobilité d'une zone bien spécifique sera abordée :

  • Mardi 26 mars 2019 – 20h-22h – Espace 16 Arts (Rue Rossini 16) CUREGHEM
        
  • Jeudi 28 mars 2019 – 20h-22h – École Le Scherdemael (Avenue Camille Vaneukem 31) MOORTEBEEK & BRACOPS
       
  • Mardi 2 avril 2019 – 20h-22h – Maison de quartier Scheut (Rue Léopold De Swaef 10B) CENTRE & SCHEUT
       
  • Jeudi 4 avril 2019 – 20h-22h – Centre Récréatif Colombophiles (Rue des Colombophiles 124)
    LA ROUE & INDUSTRIE & NEERPEDE

Les propositions qui ressortiront de cette première phase vous serons présentées après l'été lors d'une seconde série de soirées de participation.

Nous espérons vous rencontrer nombreux lors de cette première étape cruciale !
Afin de prévoir suffisamment de places pour tout le monde, l'inscription à ces workshops est vivement recommandée.

Inscrivez-vous avant le 20 mars à l'adresse mail : move@anderlecht.brussels

Le précédent Plan Communal de Mobilité fut approuvé par le Conseil Communal en sa séance du 26 mai 2005. par le Collège en sa séance du 10 mai 2005.
Avant son approbation officielle, le projet de PCM fut d'abord remanié suite aux remarques et avis émis par les citoyens durant l'enquête publique de novembre-décembre 2004.

Le plan permet d'approcher de façon coordonnée les aspects très divers de la gestion de la mobilité dans le but de permettre à chaque citoyen de se déplacer selon ses besoins et ses moyens, tout en réduisant les incidences du trafic automobile sur la sécurité routière et la qualité de l'environnement tels que :

  • aménagement des voiries
  • réglementation
  • contrôle des infractions information des citoyens
  • Promotion des déplacements à pied, à vélo ou en transport en commun.
  • Utilisation de la voiture de manière rationnelle.
  • Amélioration des déplacements de l'ensemble des usagers (piétons, cyclistes, PMR)
  • Réponse en terme d'accessibilité aux pôles d'attractivité principaux (notamment pour les PMR).
  • Réduction du nombre et de la gravité des accidents de la route.
  • Amélioration de la qualité et de la convivialité des espaces publics et diminution des nuisances environnementales.
  • Encouragement à l’utilisation combinée des différents modes de transports.
  • Solutions en terme de stationnement.

Les mesures pour y parvenir portent donc souvent sur plusieurs modes de déplacement à la fois. C'est spécialement vrai pour les mesures d'aménagement des voiries qui doivent tenir compte des différents usagers en présence à chaque endroit.

L'élaboration du PCM s'est déroulé en 3 phases :