Bruxelles ville 30

Le 1er janvier 2021, Bruxelles deviendra une agglomération où le 30 km/h sera la règle générale et non plus l'exception. Aujourd'hui, environ 60% de l’ensemble du réseau de voiries locales est déjà en zone 30.

Pourquoi 30 km/h (presque) partout ?

Chaque année, en Région de Bruxelles-Capitale, 50 personnes sont tuées ou gravement blessées à cause des excès de vitesse et des vitesses inadaptées. L'objectif premier de la Ville 30 est donc d'augmenter la sécurité de tous les usagers : celle des piétons et cyclistes bien sûr mais également celle du conducteur et passagers de la voiture. En cas de choc à 30 km/h, la ceinture joue parfaitement son rôle protecteur.

Cette mesure permet aussi d'apaiser la circulation, notamment dans les quartiers et d'offrir des conditions plus favorables au transfert modal, au développement du vélo et de la marche pour de courtes distances.

Le 30 km/h réduit également les nuisances sonore : à 30 km/h, c’est comme si le trafic avait diminué de 50 % au niveau auditif.

Qu’est-ce que cela signifie en pratique ?

Concrètement, vous devrez rouler à 30km/h sur l’ensemble des routes de la Région de Bruxelles-Capitale, excepté les axes structurants, sur lesquels la vitesse sera maintenue à 50 ou 70 km/h. Le régime de vitesse, dans ce cas, sera clairement indiqué par la signalisation routière.

En pratique, en agglomération en Région de Bruxelles-Capitale, la limitation de vitesse sera le 30 km/h. Vous savez que vous êtes en agglomération quand vous voyez le panneau ci-dessous.

Notez que ce nouveau régime de vitesse s’applique à l’ensemble des usagers, en ce compris les taxis, bus, cyclistes (speed-pédélecs), trottinettes électriques, même sur les bandes bus et les pistes cyclables.

Pour trouver les réponses à toutes les autres questions que vous vous posez sur la Ville 30: https://mobilite-mobiliteit.brussels/fr/ville30